Nos dossiers
Conseils

Comment défiscaliser avec sa résidence secondaire ?

publié par Claire COUTAZ

le 3 January 2023

Il existe différents leviers de défiscalisation très divers à disposition dans le cadre de sa résidence secondaire. Voici nos différentes solutions pour allier défiscalisation et plaisir d’un pied à terre.

publié par Claire COUTAZ

le 3 January 2023

Comment défiscaliser avec sa résidence secondaire ?
Est-il intéressant de faire appel à un courtier ?

 

Rénover sa résidence secondaire

Les possibilités de réduction d’impôts par le biais de travaux dans sa résidence secondaire sont très rares. En effet, l’administration estime que les propriétaires ayant investi dans une résidence secondaire ont les moyens financiers d’entretenir et/ou de rénover leurs biens.

La seule exception réside dans la rénovation énergétique. Suivant la nature des travaux réalisés et si le logement est construit depuis plus de deux ans, vous pouvez profiter de taux réduits de TVA. Ces derniers peuvent être baissés à 10 points et parfois à 5,5 points. Le taux de TVA de 10% s’applique pour les travaux d’aménagement, de transformation, d’amélioration et d’entretien. Le taux de TVA de 5%, lui, concerne les travaux d’amélioration de la qualité énergétique (exemple : ventilation, isolation, choix d’un chauffage plus performant énergétiquement). Ces modifications et aménagements devront tout de même être facturés par une entreprise spécialisée.

Défiscaliser sa résidence secondaire grâce à la location

Par essence, une résidence secondaire n’a pas vocation à être occupée par son propriétaire toute l’année. Il est donc tout à fait pertinent de choisir de la mettre en location quand vous n’y êtes pas pour rentabiliser votre achat immobilier. Le dispositif fiscal du Loueur Meublé Non-Professionnel (LMNP) vous permet, en louant un bien immobilier meublé neuf ou ancien, de gommer la fiscalité des revenus locatifs perçus. Ainsi, vous générez des revenus complémentaires non-fiscalisés.

Un statut fiscal pertinent pour préparer sa retraite grâce à une rente locative, rembourser une partie du prêt immobilier, payer les charges, développer son patrimoine etc.

Employer un salarié à domicile

Dernière solution : envisager l’emploi d’un salarié à domicile. Personne en charge du ménage, de votre résidence secondaire, de l’entretien du jardin, aide aux devoirs, employé-e réalisant des petits travaux de bricolage au sein de votre logement, assistant-e informatique et/ou administratif-ve, aide aux personnes en situation de handicap. L’emploi d’un salarié à domicile ouvre droit à un avantage fiscal qui peut être versé soit en direct auprès du salarié en question, soit à un organisme public ou privé qui doit être déclaré auprès de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) et vous fournir une attestation fiscale annuelle, soit enfin à un organisme à but non lucratif ou conventionné par un organisme de sécurité sociale.

Le crédit d’impôts représente 50% des dépenses effectivement supportées pour un plafond maximum annuel de 12 000€.

Il s’agit donc d’une solution à envisager pour améliorer votre quotidien tout en bénéficiant de l’incitation fiscale.

Notre service fiscalité pourra vous apporter plus de précisions quant à l’optimisation fiscale immobilière. Nous pourrons également vous mettre en relation avec nos partenaires (conseillers en gestion de patrimoine, comptables, assureurs, ingénieurs patrimoniaux et autres) afin de pouvoir opter pour les meilleurs choix en termes de gestion et développements patrimoniaux et fiscaux.

 

A lire également...

A lire également...